}

ROLEX EST-ELLE UNE ORGANISATION A BUT NON LUCRATIF ?


Rolex  n'est pas une entreprise horlogère comme les autres. En fait, Rolex est très différente dans sa façon de faire des affaires. 

ROLEX EST-ELLE UNE ORGANISATION A BUT NON LUCRATIF ?

Le slogan de Rolex, "The Rolex Way", s'applique également à la manière dont l'entreprise est gérée.


Lorsque l'on pense à des géants du luxe comme Rolex, l'aspect non lucratif n'est certainement pas la première chose qui vient à l'esprit.


Pourtant, Rolex est une entreprise à but non lucratif. Mais ce n'est pas tout.


La société horlogère Rolex - Rolex S.A. - est détenue par la Fondation Wilsdorf. Hans Wilsdorf, le fondateur de Rolex, a créé la fondation en 1945. 


La fondation a été créée en mémoire de son épouse, Florence Frances May Wilsdorf-Crotty, décédée en 1944. 


Certes l' horloger suisse est un symbole de statut et de réussite depuis des générations, et ses garde-temps sont souvent considérés comme des héritages familiaux. 


Mais saviez-vous que Rolex est en fait une entreprise à but non lucratif ?

  • Malgré le fait d'être une marque de montres de luxe, Rolex est une Organisation à But Non Lucratif.
  • En tant qu'entreprise, malgré son statut à but non lucratif, Rolex génère des profits, réinvestit ces profits dans l'entreprise pour le développement de montres, le marketing, etc., et fait également des dons à des causes caritatives. 
  • Ce statut propre a Rolex suscite certaines critiques et controverses concernant le statut à but non lucratif de Rolex, notamment la question des impôts. 

Comment Rolex est-elle devenue une société à but non lucratif ?

Rolex a été fondée par Hans Wilsdorf en Angleterre, mais il s'est rapidement installé à Genève, en Suisse, et a enregistré la société sous le nom de Rolex S.A. en 1920. Hans était propriétaire à 100 % de la société.


En 1960, Hans transfère la totalité de ses biens à la fondation afin d'assurer la longévité de Rolex et d'aider les personnes dans le besoin, car il est lui-même devenu orphelin.


La sécurité de Rolex est ainsi garantie, car la société ne peut être vendue, scindée en sociétés distinctes ou distribuer des dividendes aux actionnaires. 


Cela signifiait également que les investisseurs ou actionnaires extérieurs n'avaient pas leur mot à dire dans la gestion de la société, de sorte que Rolex pouvait rester fidèle à ses valeurs et à son activité d'origine.


Rolex est détenue à 100 % par la Fondation Wilsdorf, un organisme à but non lucratif. 

ROLEX EST-ELLE UNE ORGANISATION A BUT NON LUCRATIF ?

La Fondation a son siège à Genève, en Suisse, et est détenue à 100 % par Rolex SA.


La Fondation est dirigée par un Conseil de fondation, qui est responsable de la gestion et de l'investissement des actifs de la Fondation. 


Le Conseil de fondation est composé de personnes issues de différents domaines, tels que la finance, le droit et le monde universitaire.


Outre ses objectifs caritatifs dans les domaines de l'éducation, de la science et des arts, la Fondation Wilsdorf soutient également la recherche et le développement dans l'industrie horlogère. 


Elle a établi des partenariats avec des universités et des instituts de recherche de premier plan afin de faire progresser la science et la technologie horlogères.

AVEC ROLEX, IL Y A AUSSI LA MARQUE Parmigiani Fleurier

ROLEX EST-ELLE UNE ORGANISATION A BUT NON LUCRATIF ?

Parmigiani Fleurier est un autre exemple, en plus de Rolex, dans le secteur de l'horlogerie de luxe car elle fonctionne sans but lucratif. 


Elle est étroitement liée à la Fondation de Famille Sandoz, créée par Michel Parmigiani avec le soutien de la famille Sandoz. 


L'objectif principal de la Fondation est de préserver et de promouvoir l'héritage de l'horlogerie suisse traditionnelle. 


Cet engagement se reflète dans l'importance accordée par la marque à un savoir-faire exceptionnel, à des mouvements complexes et à l'attention portée aux détails.


Les marques de montres de luxe ont tendance à être des entités à but lucratif qui s'adressent à des consommateurs aisés qui recherchent des montres de haute qualité comme symbole de statut social. 


Ces marques investissent généralement beaucoup dans le marketing, l'image de marque et l'innovation afin de maintenir leur statut haut de gamme sur le marché et de générer des bénéfices importants.


Mais Parmigiani Fleurier se distingue des autres en alignant sa mission sur les objectifs plus larges de la Fondation de Famille Sandoz. 


L'engagement de la Fondation en faveur de l'art et de l'artisanat horlogers souligne l'ambition de la marque de produire des garde-temps qui ne sont pas seulement d'excellentes créations mécaniques, mais aussi des œuvres d'art qui rendent hommage à l'histoire et aux traditions de l'horlogerie. 

Qu’est-ce qu’une société à but non-lucratif ?

La définition d’après Wikipédia :


« Une organisation à but non lucratif en France, communément appelée "organisme sans but lucratif" (OSBL) ou "organisation à but non lucratif" (OBNL), est une entité légalement reconnue, qu'elle soit publique ou privée, dotée d'une personnalité morale, qui ne vise pas à générer des profits monétaires pour ses membres et veille à ce que ses ressources soient réinvesties dans ses activités, tout en permettant à ses membres de travailler en tant que bénévoles ou salariés. »


Que fait alors Rolex de tout cet argent ? Rolex fait actuellement don d'une grande partie de ses bénéfices à des associations caritatives et à des causes sociales. 


Pour en savoir plus sur les actions caritatives de Rolex, consultez le site Rolex.org. 


Les domaines sur lesquels Rolex se concentre sont l'environnement, la science et les arts.


Cela dit, le fait que Rolex soit une société à but non lucratif ne signifie pas qu'elle ne cherche pas à gagner de l'argent et à avoir de bons chiffres. 


Cependant, ce qui permet à Rolex de se différencier de ses concurrents, c'est qu'elle n'a pas d'actionnaires ou d'investisseurs qui veulent avoir leur mot à dire sur la façon dont l'entreprise est gérée. 


Malheureusement, cela comporte le risque que l'entreprise soit gérée avec une mentalité de profit à court terme, plutôt qu'avec une stratégie de développement de la marque et de l'entreprise à long terme.


C'est le cas de nombreuses entreprises qui, par exemple, lancent d'innombrables modèles en édition limitée dans le seul but d'augmenter leurs ventes à court terme, sans se soucier de l'impact que cela peut avoir sur la valeur et la force de la marque à long terme.


Dans cette optique, Rolex continue de travailler dur pour améliorer et innover ses produits et, bien entendu, a intérêt à accroître ses revenus et ses bénéfices.


Mais en tant qu'entreprise à but non lucratif, elle peut jouer le jeu à long terme avec une stratégie à long terme. 

ROLEX EST-ELLE UNE ORGANISATION A BUT NON LUCRATIF ?

Rolex ne cherche pas désespérément à augmenter ses ventes l'année prochaine, mais à s'assurer que sa marque sera prospère et bien établie dans 30, 40 ou même 100 ans. 


Elle est prête à renoncer au profit à court terme pour garantir la longévité et la force de la marque. 


C'est ce que l'organisation à but non lucratif permet à Rolex de faire, sans que les actionnaires aient leur mot à dire. C'est la façon de faire de Rolex.


Rolex est peut-être l'entreprise la plus secrète de l'industrie horlogère. 


Très peu d'informations sont communiquées au public, notamment en ce qui concerne les origines du matériel et les finances.


On peut dire que la façon dont Rolex mène ses affaires a porté ses fruits et s'est avérée très fructueuse. 

Comment Rolex se fait de l’argent finalement ?

Rolex a beau être une organisation à but non lucratif, elle n'en réalise pas moins des millions de bénéfices chaque année. 


Comment cela fonctionne-t-il ? Rolex réinvestit la majeure partie de ses bénéfices dans l'entreprise pour créer de nouvelles montres, engager du personnel et faire du marketing. 


Rolex peut ainsi continuer à développer sa marque et sa réputation tout en rendant service à la société.


Outre le réinvestissement dans l'entreprise, Rolex fait également don d'une partie de ses bénéfices à diverses œuvres de bienfaisance dans le monde. 


La Fondation Wilsdorf a pour mission de soutenir des causes qui tiennent à cœur à Rolex, telles que l'éducation, la science et les arts. 


Par exemple, la Fondation a fait des dons à la National Geographic Society, au Royal Opera House de Londres et au Perimeter Institute for Theoretical Physics au Canada. 


En soutenant ces organisations, Rolex est en mesure d'avoir un impact positif sur le monde et de contribuer à la société.


Rolex soutient également diverses manifestations sportives et organisations dans le monde entier. 


Par exemple, Rolex est le chronométreur officiel de Wimbledon depuis 1978 et parraine d'autres événements tels que l'US Open, l’open d’Australie et le Monte Carlo Masters. 


En parrainant ces événements, Rolex est en mesure d'accroître la notoriété de sa marque et d'atteindre son public cible.

"Par conséquent, aucun impôt sur le revenu n'est prélevé sur 

les activités de la marque parce qu'elle appartient à la Fondation Hans Wilsdorf."

Quelles sont les œuvres de bienfaisance soutenues par Rolex ?

En vertu de la législation suisse, Hans Wilsdorf n'est pas tenu de communiquer le montant exact des sommes qu'il consacre à des œuvres de bienfaisance. 


Par conséquent, tous les administrateurs ne sont pas informés, ce qui confère à l'organisation ce que le Financial Times appelle "un air de secret". 


En d'autres termes, Hans Wilsdorf est dans une position où il n'a pas besoin de rendre compte de ses propres actions.


Cependant, avec un peu de recherche, il n'est pas trop difficile de découvrir où va au moins une partie de l'argent. Par exemple, le Geneva Graduate Institute cite la Fondation Hans Wilsdorf parmi ses donateurs.


Le site Internet de Rolex présente également certaines des activités caritatives qu'elle a soutenues au fil des ans dans le cadre du Programme des Prix Rolex à l'esprit d'entreprise, qui a récompensé 155 candidats dans des disciplines aussi diverses que la science, la technologie, l'exploration et la culture, depuis sa création en 1976.

LES CritiqueS envers Rolex

Rolex n'est pas un fabricant de montres comme les autres. Vous n'avez peut-être jamais entendu parler d'une marque de luxe détenue par une organisation à but non lucratif, bien au contraire. 


Toutefois, le manque d'informations appropriées a donné lieu à de nombreuses critiques à l'égard de la société.


L'une des critiques les plus fréquentes concernait le non-paiement des impôts. 


Comme la société mère n'a pas de but lucratif, elle n'est pas tenue par la loi de divulguer ses dons caritatifs ou ses revenus. 


Par conséquent, aucun impôt sur le revenu n'est prélevé sur les activités de la marque parce qu'elle appartient à la Fondation Hans Wilsdorf.


En outre, la marque Rolex a toujours entretenu d'excellents partenariats. 


L'un des plus remarquables est le fait que Rolex est le chronométreur officiel du tournoi de Wimbledon. 


L'entreprise a d'ailleurs lancé un cadran spécial pour son modèle Datejust, pour lequel les fans ont rapidement créé le surnom de Rolex Wimbledon.

ROLEX COMME ORGANISATION A BUT NON LUCRATIF, POUR ALLER PLUS LOIN

ROLEX EST-ELLE UNE ORGANISATION A BUT NON LUCRATIF ?

Qui est propriétaire de Rolex aujourd'hui ?

Rolex est actuellement détenue par un réseau de conglomérats sous l'égide de Rolex N.A.. 


Cette société mère est elle-même détenue par la Fondation Hans Wilsdorf, une organisation suisse à but non lucratif qui reverse les bénéfices de Rolex à des initiatives caritatives.

Pourquoi Rolex est-elle une société privée ?

Rolex est une société privée parce que son fondateur, Hans Wilsdorf, en a fait don à une organisation à but non lucratif. 


La Fondation Hans Wilsdorf fabrique des montres Rolex afin de financer des missions caritatives dans les domaines de l'environnement, de la science et des arts.

Quelle est la part des bénéfices revenant à Rolex ?

Le pourcentage exact des bénéfices de Rolex n'est pas connu du public, car la société mère est une organisation suisse à but non lucratif qui ne publie pas d'états financiers. 


Mais les estimations de la marge bénéficiaire nette de Rolex varient entre 20 et 40 %.

Rolex fait-elle don de 90 % de ses bénéfices ?

Il est difficile de vérifier si Rolex fait don de 90 % de ses bénéfices, car la société mère n'est pas tenue de les rendre publics. 


Toutefois, en tant qu'organisation suisse à but non lucratif, elle s'est engagée à faire des dons à des œuvres de bienfaisance et utilise les bénéfices de Rolex pour soutenir sa mission.

NOTRE DERNIER MOT

En bref, Rolex est plus qu'une simple marque de montres de luxe. En tant qu'organisation à but non lucratif, Rolex s'engage à avoir un impact positif sur le monde. 


En réinvestissant une grande partie de ses bénéfices dans l'entreprise et en faisant des dons à diverses organisations caritatives, Rolex est en mesure de produire davantage de montres, d'employer plus de personnes et de rendre service à la société. 


En outre, en parrainant diverses manifestations et organisations sportives, Rolex est en mesure d'accroître la notoriété de sa marque et de s'adresser à son public cible. 


La prochaine fois que vous verrez une montre Rolex, rappelez-vous que la marque est bien plus qu'une simple apparence.

Antoine A. 

Tombe dans la marmite de l'horlogerie depuis tout petit, lorsqu’on m’a offert une montre Lip Dauphine Electronic, je partage avec vous cette passion dans ce blog. 


Les sujets couverts sont nombreux: modèles cultes comme la Rolex Daytona, grandes maisons horlogères et marques plus modestes, investissement, avis…


Bonne lecture.


Laissez un commentaire




MARC Tissier watches