}

CERTIFICATION COSC ROLEX: TOUTES LES MONTRES ROLEX SONT-ELLES TOUTES CERTIFIEES?


Depuis 1951, presque toutes les montres sortant de la manufacture Rolex à Genève sont des chronomètres certifiés. 

Certification Cosc Rolex

Et, depuis 1957, Rolex utilise le terme "Superlatif" sur ses cadrans pour indiquer que ses montres ne se contentent pas de respecter les normes chronométriques, mais qu'elles les dépassent. 


Les amateurs de design pourraient déplorer un cadran rempli de texte indiquant que l'Oyster est un "Chronomètre Superlatif Officiellement Certifié", mais la réputation impeccable de Rolex en matière de qualité et de précision a fortement investi dans ces mots. 


En fait, fin 2015, la marque a discrètement mis à jour sa norme Chronomètre Superlatif pour la rendre encore plus stricte.


Explorons la certification Cosc pour les montres Rolex

L'HISTOIRE DE ROLEX AVEC LA CERTIFICATION COSC : UNE ALLIANCE INSÉPARABLE

L'histoire de Rolex avec la certification COSC remonte à plusieurs décennies et est étroitement associée aux modèles emblématiques de la marque. 


Le COSC, ou Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, est un organisme suisse indépendant chargé de certifier la précision des mouvements horlogers. 


Cette certification prouve que le mouvement répond à des normes strictes de précision chronométrique.


Dès les premières années du XXe siècle, Rolex a reconnu l'importance de la précision dans ses garde-temps, notamment pour répondre aux besoins des activités professionnelles et sportives. 


En 1910, Rolex a été l'un des premiers garde-temps à recevoir la certification COSC, forgeant ainsi un partenariat durable entre la marque et l'organisme de certification.

Certification Cosc Rolex

Des modèles emblématiques tels que la Rolex Oyster, lancée en 1926, ont été parmi les premiers à porter le label "Chronomètre certifié", soulignant leur adhésion aux normes strictes du COSC. 


La relation de Rolex avec la certification COSC s'est développée au fil des décennies avec d'autres modèles emblématiques tels que la Rolex Submariner, la Rolex Daytona, la Rolex Explorer II et la Rolex GMT-Master II.


La certification COSC est devenue un élément majeur de l'identité de Rolex, attestant de la qualité et de la précision exceptionnelles de ses mouvements. 


Les montres Rolex certifiées COSC sont recherchées pour leurs performances chronométriques fiables et leur excellence horlogère. 


La relation entre Rolex et le COSC témoigne de l'engagement permanent de la marque en faveur de la qualité et de la précision dans le monde de l'horlogerie.

L'IMPORTANCE DE LA CERTIFICATION COSC : L'ASSURANCE D'UNE PRÉCISION INÉGALÉE

L'importance de la certification COSC réside dans le rôle clé qu'elle joue dans le monde de l'horlogerie suisse. 


En tant qu'évaluateur impartial, le COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres) certifie l'exactitude et la précision des montres à travers un processus rigoureux. 


Plus qu'une simple reconnaissance, cette certification est une véritable garantie de la qualité intrinsèque des montres qui la portent.


Le protocole méticuleux du COSC est conçu pour évaluer la précision de chaque montre dans différentes circonstances et situations, reflétant les différentes situations que la montre peut rencontrer dans la vie quotidienne du porteur. 


Ce processus méticuleux fait des montres certifiées COSC un symbole de fiabilité et de régularité.

Certification Cosc Rolex

Un exemple clair de cette garantie de précision inégalée est la Rolex Submariner, une montre réputée pour ses performances dans l'eau. 


Grâce à la certification COSC, la Submariner prouve qu'elle peut maintenir sa précision exceptionnelle même dans les conditions les plus difficiles, comme au fond de la mer. 


Les porteurs de Rolex Submariner peuvent être sûrs que leur montre répond aux normes chronométriques les plus élevées.


En tant que propriétaire d'une Rolex, cette certification COSC signifie que votre montre donne l'heure de manière fiable parce qu'elle a subi une véritable explosion horlogère. 


La certification COSC et la certification interne de Rolex ont toutes deux un impact positif sur la qualité et la valeur d'une montre, ce qui en fait non seulement un élément de mode, mais aussi un concentré de performances.

COMMENT FONCTIONNE LE PROCESSUS DE CERTIFICATION COSC? 

Le processus de certification COSC représente un défi majeur dans le monde de l'horlogerie en raison de son exigence rigoureuse. 


Voyons en détail pourquoi ce processus est considéré comme un défi et ce qu'il implique pour les fabricants de montres.


Premièrement, il est crucial de souligner que la certification COSC est spécifiquement dédiée à l'évaluation de la précision chronométrique des mouvements de montres. 


Le processus de certification est effectué par un organisme indépendant basé en Suisse, et il implique des tests méticuleux sur chaque mouvement soumis.


L'un des défis majeurs réside dans les critères stricts que les montres doivent respecter pour être certifiées COSC. 


La montre doit passer par une série de tests de précision sur une période de plusieurs jours dans différentes positions et à des températures variées. 


La marge d'erreur tolérée est extrêmement réduite, souvent de l'ordre de quelques secondes par jour. Atteindre et maintenir une telle précision est un véritable défi technique pour les horlogers.

 Cosc Rolex

Un autre aspect important du défi réside dans la conception même du mouvement de la montre. 


Pour être certifié COSC, le mouvement doit être conçu avec une attention méticuleuse aux détails, en utilisant des matériaux de haute qualité et en assurant une finition impeccable. 


Les fabricants doivent donc investir dans des processus de fabrication de pointe pour garantir la qualité requise.


De plus, le processus de certification COSC est coûteux. 


Les frais associés à la soumission des montres pour les tests, ainsi que les coûts de fabrication des mouvements de haute précision, contribuent à faire de la certification COSC un investissement financier significatif pour les fabricants. 


Cependant, cette certification apporte une valeur ajoutée importante à la marque et à la montre, renforçant sa réputation dans le monde de l'horlogerie de luxe.


Finalement, le processus de certification COSC représente un défi de rigueur horlogère en raison de ses critères stricts, de la nécessité de concevoir des mouvements exceptionnels, et des coûts associés à cette quête de précision. 

TOUTES LES MONTRES ROLEX SONT-ELLES CERTIFIEES COSC ?

Certaines des premières montres de sport Rolex, aujourd'hui très recherchées par les collectionneurs, n'étaient pas des chronomètres. 

Pensez aux anciens chronographes Daytona et aux Submariner

Même au milieu des années 2000, certains modèles n'étaient pas certifiés COSC.

Voici les montres Rolex non certifiées COSC: 

 • ROLEX SUBMARINER : 5513, 14060 ET 14060M

 - Submariner 5513 (1962-1989) : présentée comme une alternative abordable à la Submariner réf. 5512, la 5513 utilisait le calibre 1520 non certifié COSC.

 - Submariner 14060 (1990-1999) : succédant à la 5513, cette version était équipée du calibre 3000 mais n'était pas certifiée COSC.

 - Submariner 14060M (1999-2007) : Bien que le mouvement ait été mis à jour avec le calibre 3130, les premières versions n'étaient pas des chronomètres officiellement certifiés.
 • ROLEX AIR KING : 5500, 14000 ET 14000M.

 - Air-King 5500 (1957-1989) : utilisant les calibres 1520 ou 1530, le modèle n'était pas certifié COSC, mais portait l'inscription "Precision" ou "Super Precision" sur le cadran.

 - Air-King 14000/14010 (1990-2000) : ces modèles, équipés de mouvements de calibre 3000, sont dotés d'un verre saphir, mais ne sont toujours pas certifiés COSC.

 - Air-King 1400M/14010M (2000-2007) : les successeurs équipés du calibre 3130 n'étaient toujours pas certifiés COSC.

Ce n'est qu'en 2007, avec la série de référence 1142xx, que l'Air-King obtient enfin le statut de chronomètre certifié.

 • ROLEX OYSTER PRECISION 6426 ET OYSTERDATE PRECISION 6694

 - Oyster Precision 6426 (milieu des années 1950 - milieu des années 1980) : cette montre simple et élégante, équipée d'un mouvement à remontage manuel de calibre 1210 ou 1220, n'a pas été certifiée par le COSC.

 - Oysterdate Precision 6694 (début des années 1960 - fin des années 1980) : ce mouvement de référence, introduit avec une date à 3 heures, est à remontage manuel mais n'est pas certifié COSC.

Bien que ces montres ne portent pas le sceau du COSC, elles représentent une époque distincte dans l'histoire de Rolex. 

La demande des collectionneurs pour ces modèles non certifiés souligne l'attrait durable de l'esthétique Rolex, même en dehors des normes strictes de certification.

ANTOINE L.

Antoine est tombe dans la marmite de l'horlogerie depuis tout petit, lorsqu'on lui a offert en guise de cadeau d'anniversaire une Lip Dauphine Electronic. 

En charge des articles sur ce blog, il partage avec ferveur sa passion des belles montres et des belles marques. 


Laissez un commentaire




MARC Tissier watches