}

TOUT SAVOIR SUR LA MONTRE AUTOMATIQUE : NOTRE GUIDE ULTIME.


montre automatique

Une montre automatique est ni plus ni moins un bijou d’horlogerie dont le mythe, le charisme ainsi que l’esthétisme ne cessent de plaire aux puristes mais également aux amateurs de belles pièces de qualité.


Elle nous projette dans le monde des garde-temps ainsi que dans le royaume des prouesses techniques et artisanales avec la présence et le fonctionnement harmonieux de centaines de pièces qui alimentent ces montres. A côté, il y a les montres quartz beaucoup plus abordables et qui ont leur popularité.


Le terme automatique fait référence au mouvement constitué d’engrenages et de ressorts qui permettent le fonctionnement d’une montre. A l’inverse des montres quartz qui elles fonctionnent grâce à un minéral de quartz  plus simple à fabriquer.


Dans cet article, nous dévoilons tout leur charme ainsi que leur spécificité. Arrêtons-nous donc sur ce bijou au cœur de l’horlogerie qui domine encore à l'heure actuelle le marché du luxe et du haut de gamme.


Une montre automatique, c'est quoi?

Parler de montre automatique c’est avant tout faire référence à un mouvement, c’est-à-dire au mécanisme qui permet tout simplement à une tocante d’avancer (système de remontage mécanique). On parle souvent de calibre également car il agit comme un moteur et qui permet à la montre et a toutes ses fonctions de marcher. Ce mécanisme interne déplace les aiguilles et alimente toutes les complications telles que le chronographe, la fonction phase de lune ou fuseau horaire.


La grande majorité des marques achètent leur mouvement, ou au moins certaines pièces, en faisant appel à des entreprises spécialisées. A l’inverse, certaines que l’on appelle « manufactures » fabriquent le leur. Ceci impliquant des coûts plus élevés, c’est donc logique qu'elles soient beaucoup plus chers.


Parmi les principaux mouvements aujourd’hui nous distinguons le mouvement mécanique et le mouvement quartz. Le premier est beaucoup plus complexe à produire et nécessitera de nombreuses heures de mains-d’œuvre. Le second apporte une meilleure précision.


Et au sein-même des mouvements mécaniques, il existe 2 catégories :


La Montre mécanique à remontage manuel : Il faut la remonter manuellement, à peu près 1 fois par jour, avant toute utilisation en faisant tourner la couronne dans le sens des aiguilles d’une montre. Une fois la couronne bloquée, cela signifie que le remontage est achevé.


La Montre mécanique à remontage automatique : Ces calibres comme on les appelle utilisent le mouvement du poignet pour alimenter la montre. L’avantage est que vous n’aurez pas à vous souciez de devoir la remonter manuellement tous les jours. En la portant quotidiennement, elle se rechargera "automatiquement" grâce à l'énergie que vous allez créer par l’intermédiaire de votre poignet.

Cependant, elles disposent d'une réserve de marche comprise entre 40 et 48 heures lorsqu'elles ne sont pas portées. Lorsqu'elles sont arrêtées, il est possible de les remonter par le biais de la couronne.


Qu’il s’agisse d’une montre mécanique à remontage manuel ou d’une montre mécanique à remontage automatique, elles font bien partie de la catégorie des montres mécaniques, ce qui est souvent source de confusion. 


Et qui s’opposent aux montres quartz qui fonctionnent avec une pile. La montre mécanique doit être remontée manuellement avec la couronne alors que la montre automatique fonctionne avec le mouvement de votre poignet.


montre automatique

Comment fonctionne une montre automatique?

Elles fonctionnent par le biais de l’énergie cinétique, à savoir, l’énergie que possède un corps du fait de son mouvement par l’utilisation de pièces telles que des roues et des ressorts. 


Pour mieux en comprendre la subtilité, arrêtons-nous sur ses composants :


• Le ressort de barillet  n’est autre que la source d’énergie. Il s’agit généralement d’un ruban qui accumule de l’énergie et la restitue ensuite, ceci afin de faire fonctionner votre tocante.


• Le rotor (ou masselotte). C’est un poids qui a la forme d’un demi-cercle  et qui tourne à 360° lorsque votre poignet est en rotation, ce qui fait remonter le ressort de barillet et produit l’énergie mécanique.


• La couronne est située à l’extérieur du boîtier. Vous pouvez grâce à ce bouton ou cette roue remonter et régler votre tocante manuellement.


• Le système de transmission ou rouage fournit l’énergie emmagasinée dans le ressort de barillet jusqu’à la roue d’échappement.


• Les rubis. Il s’agit de pierres synthétiques qui ont la faculté de réduire les frottements et l’usure possible.


• L’échappement prend la forme d’une rouge qui facilite le passage de l’énergie des rouages vers l’ancre.


• Le balancier agit comme le véritable cœur du calibre automatique de votre garde-temps. Ce balancier effectue le va et vient dite oscillation.


Après s’être familiarisé avec cette anatomie, tâchons de schématiser ce fonctionnement selon 6 grandes étapes :


Etape 1 Avec votre poignet, le rotor est en rotation, qui en déclenchant un rouage remonte ainsi le ressort de barillet. Ce remontage pourra également être possible en tournant la couronne comme pour avec les montres quartz classiques.


Etape 2 Le système de transmission facilite le transfert de l’énergie vers l’échappement.


Etape 3 L’échappement régule l’énergie grâce au va-et-vient du balancier.


Etape 4 Le balancier utilise cette énergie régulière pour battre en va-et-vient de manière constante. Il libère tout d’abord la palette de l’ancre et ensuite, grâce à la force qu’il y a dans le rouage, il reçoit via l’ancre une force de poussée. Cette dernière permet le declenchement  continu du balancier et provient à la base du ressort de barillet.


Etape 5 A chaque battement, une série de roues transfèrent l’énergie aux aiguilles via les roues où sont chassées les différentes aiguilles.


Etape 6 Les aiguilles avancent sur le cadran. Le système d’engrenage permet de faire tourner, par exemple, l’aiguille des minutes plus vite que celle des heures.


montre automatique

Comment remonter une montre automatique ?

Afin de conserver la précision et prolonger la durée de vie de votre garde-temps, il est conseillé de la remonter manuellement de temps en temps. Il existe donc deux façons précises


   - La première se fera avec le votre poignet, simplement en bougeant la main. 


   - La seconde par le fait d’actionner la couronne qui, comme nous l’avons vu plus haut, se trouve à l’extérieur du boitier généralement à droite.


Si vous souhaitez la régler manuellement, il est souvent conseillé d’effectuer environ 30-40 tours de couronne


Une dizaine de tours néanmoins peuvent suffire si vous souhaitez lui procurer une autonomie rapide. Concrètement, tournez la couronne dans le sens des aiguilles d’une montre en effectuant les tours que vous souhaitez.


Aussitôt que vous apercevrez l’aiguille des secondes bouger, alors vous comprendrez que la réserve de marche sera suffisante.


montre automatique

Montre automatique, les caractéristiques à rechercher

Les montres automatiques sont des objets d’exceptions qui ont résisté à l’épreuve du temps. Plusieurs éléments ci-dessous demeurent des critères à prendre en considération :


La Précision : En horlogerie la norme d’excellence la plus élevée en ce qui concerne la montre automatique correspond au Contrôle officiel suisse des chronomètres » (ou COSC). Il s’agit d’un organisme, d’un bureau de contrôle, qui certifie la qualité d’un chronomètre, crée en Suisse. L’objectif est de mettre en place un système de mesure et de contrôle de la précision des mouvements horlogers suisses pour qu’une tocante bénéficie du titre de « chronomètre certifié ».


La Fréquence du mouvement : Il s’agit des oscillations par heure (le fameux tic-tac ). De nombreuses marques sont d’ailleurs lancées dans une course pour augmenter la vitesse d’oscillation et les performances . Cette fréquence peut être exprimée en hertz (Hz) ou en alternance par heure (A/h).


La Réserve de marche : Entièrement remontée, une montre automatique aura entre 40 et 70 heures d'énergie stockées avant de devoir être à nouveau alimentée. Certains modeles peuvent contenir jusqu'à dix jours de réserve de marche.


Les Complications : Les complications font référence aux fonctions d'une tocante qui font autre chose que de donner l'heure. Il existe entre autres la date du calendrier, les phases de lune, les indicateurs de réserve de marche etc…


Les Matériaux : Les montres automatiques ont généralement du verre à l'arrière pour que vous puissiez voir le mouvement. Ainsi un modele  dont les matériaux utilisés sont de mauvaises qualités peut être amenée à perdre des minutes en plus d’avoir d’autres défauts. 


Celles issues des manufactures suisses, japonaises et allemandes sont réputées pour utiliser des matériaux de la plus haute qualité réputée pour leur l'exactitude, leur précision et leur fiabilité.


montre automatique

Prendre soin de sa montre automatique

Prolonger la longévité et la précision de sa tocante est crucial tant elle nécessite un entretien particulier qui demande un peu plus d’attention que des modèles a pile. Parmi les nombreux conseils et gestes simples que nous pourrions dispenser :


1 - Réglez la dans le sens horaire car tout le mécanisme a été conçu pour tourner dans cette direction, au risque de remettre en cause cette « harmonie ».


2 - Évitez l'exposition  aux aimants. En effet, le spiral à l’intérieur  qui a pour fonction de maintenir sa précision risque, a forte exposition, d’être perturbée ce qui pourra faire avancer la tocante. Notez bien que des aimants se retrouvent dans les appareils électroniques traditionnels (télévision, hauts parleurs…). Si vous rencontrez ce genre d’expérience n’hésitez surtout pas de la faire réparer auprès d’un atelier de réparation.


3- Éloignez la de l’eau. La plupart des modeles offrent une étanchéité suffisante pour vous permettre de les conserver lors de vos sorties à la piscine par exemple. Toutefois, si vous avez l’habitude à vous exposer régulièrement à l’eau, songez plutôt à l’enlever ou à la remplacer par un modele a pile par exemple, qui résistera mieux aux plus grandes profondeurs.


4- N’oubliez pas de la nettoyer.  En la portant quotidiennement, elle accumulera de la poussière et des résidus. Ainsi, brossez-la avec une brosse à dents et de l’eau tiède tous les quelques mois pour en conserver l’éclat.


5 - Rangez la. Si vous faites un usage irrégulier, nous vous conseillons de la ranger soigneusement afin de la protéger des poussières, de l’humidité et pour ne pas vous la faire voler. Vous pourrez la ranger dans sa boite d’origine, dans une boite hermétique voire dans un tourne-montre utile aussi pour le réglage de celle-ci.


6 - Révisez la. A l’instar d’une voiture, les montres automatiques, surtout celles ayant une certaine valeur, doivent être entretenues. Leur mécanisme  n’est pas infaillible. 


Consultez un horloger selon votre budget pour éviter que le système d’engrenage ne s’use, ce qui en rendra tout l’éclat  et qui verra sa durée de vie prolongée.


Quelques modèles emblématiques

La montre automatique est un objet à part entière en horlogerie dont on en vante le charme et l' âme, ainsi que de nombreux autres aspects. 


Ces atouts bien évidemment ont un cout, et même si nous pouvons en trouver à petit prix, il faut reconnaitre que la qualité unique ou le design  ne sont pas à la porter de toutes les économies.


6 marques caractéristiques de l’horlogerie de luxe (liste non-exhaustive) nous ont fourni des modèles emblematiques qui ont marqué les esprits. On vous laisse découvrir ou redécouvrir ces nombreux chefs-d'oeuvre  plus magnifiques les uns que les autres.


Rolex Daytona

Ce modèle de la marque Rolex au design si populaire est indissociable du monde de la course automobile. Lancée en 1963, la  Daytona a été spécialement conçue pour répondre aux exigences et attentes des pilotes automobiles pour leur permettre de chronométrer un laps de temps ou de mesurer une vitesse. 


Daytona se trouvant en Floride là où la passion pour la course automobile battait son plein. La Rolex Daytona s’équipe d’un chronographe mécanique à remontage automatique.  Cette tocante automobile  fait ainsi partie de ces modèles de luxe dont la posterite est intacte et demeure ainsi au cœur des succès de la marque.  

montre automatique
montre automatique

Omega Speedmaster

montre automatique

La Speedmaster  est un modèle de chronographe de la marque suisse Omega, intimement lié à l’exploration. C'est la première a avoir ete portée sur la lune et c’est la seule habilitée pour les vols habités de la NASA.


Ce chronographe Speedmaster ou Moonwatch comme elle est aussi appelée, s’est fait un nom dans l’univers des marques de luxe pour en devenir a l'heure actuelle un modele mythique.


Patek Philippe Nautilus

La Patek Philippe Nautilus  est apparue en 1976. Elle est devenue très rapidement une icône dans l'horlogerie haut de gamme puisqu’elle est une montre sportive de luxe d’autant plus qu’il s’agit d’une grande première pour la marque de swiss made Patek Philippe qui était jusqu’à présent spécialisée dans les tocantes dites habillées en or.


Montre original au mouvement suisse, ce modèle est donc un garde-temps d’anthologie qui s’inspire à travers son design de la mer et de l’océan. Cette inspiration marine se justifiant d’autant plus que le nom Nautilus fait ici référence au sous-marin fictif inventé par Jules Verne dans son œuvre « 20 milles lieux sous les mers ».


montre automatique

Audemars Piguet Royal Oak

montre automatique

L’Audemars Piguet Royal Oak  de l’horloger suisse éponyme est une véritable merveille. Le design imaginé en 1971 est reste inchangé depuis, reconnaissable avec sa lunette octogonale et ses huit vis hexagonales.


Alors que la fin des années 1960 les modèles quartz dominent rapidement le marche de l’horlogerie de luxe, Audemars Piguet réussi le pari de proposer un modèle sport-chic en acier inoxydable.


Cartier Tank

C’est en 1916, que Louis Cartier dessine la  Cartier Tank. Nous sommes pendant la première guerre mondiale et Cartier, fasciné par les chars d’assaut qui sont produits dans les usines Renault, se lance dans la conception d’un modèle censé rappeler la forme d’un char d’assaut.


Reconnaissable partout, le modèle Tank se définit par ses éléments bien caractéristiques : bracelet en cuir, boîtier carré, glace minérale, chiffres romains, mouvement mécanique de remontage manuel avec une réserve de marche d’environ 40 heures…


montre automatique

Tag Heuer Carrera

montre automatique

Tag Heuer est une des marques de luxe dont l’ADN s’inspire du monde automobile. La TAG HEUER Carrera  est à n’en pas douter la plus populaire des modèles de la marque. Lancée en 1963, TAG Heuer Carrera est un classique très apprécié des amateurs de cette marque suisse ou de tous ceux qui apprécient les modèles sport. 


 Icône incontournable, son nom est une référence à la célèbre Carrera Panamericana, course automobile ayant lieu au Mexique jusque dans les années 1950 et très dangereuse. Heuer a conçu la Carrera en la pensant pour des pilotes professionnels, créant ainsi un chronographe doté d’une grande précision et fiabilité.


Une caractéristique de ce chronographe est l’affichage en gras sur le cadran. Certaines éditions utilisent des chiffres, d’autres des cadrans simplement marqués.


FAQ sur les montres automatiques

Si vous êtes à la recherche d’une montre automatique ou si vous en possédez déjà une, vous trouverez ci-dessous les questions les plus fréquemment posées.


Une montre automatique peut-elle fonctionner pour toute une vie ? 

Oui, avec un entretien régulier, elle  peut durer toute une vie.


Quels éléments peuvent provoquer le disfonctionnement d’une montre automatique ? 

En cas de chute, il y a un risque que les mécanismes internes se cassent. Et provoquant ainsi un dysfonctionnement. Aussi si vous ne l'entretenez pas n’entretenez pas régulièrement, cela créera de l’usure et rendra votre montre moins performante et moins précise.


Comment remonter une montre automatique ?

Il existe plusieurs façons de la remonter. Vous pouvez tourner la couronne se trouvant sur le côté. Vous pouvez aussi la porter  à votre poignet ce qui  alimentera le ressort moteur.


Comment savoir si une montre est mécanique ?

A partir du texte présent sur le cadran ou le fond du boitier qu’il s’agisse de la marque, du modèle, et des autres inscriptions comme les mentions « automatic », « incabloc », « ancre », ou un nombre de jours par exemple. Mais il existe également des repères visuels. 


En effet, en observant le mouvement attentivement, un modele qui marche avec une pile a tendance à faire des sauts alors que le mouvement mécanique est plus fluide. De nombreuses montres mécaniques présentent également des faces ouvertes ou des fenêtres révélant la mécanique complexe qui est en marche à l'intérieur.


Qui a inventé le mouvement automatique

Dans les années 1770, un certain horloger suisse du nom d’Abraham-Louis Perrelet a créé un moyen pour le mouvement d’une tocante de générer de l’énergie grâce à celui qui la porte. A la suite de Perrelet, Abraham-Louis Breguet, célèbre inventeur de montres a fait sa propre version de la montre automatique : celle-ci avait un calibre alimenté par un poids qui oscillait contre une paire de ressorts. 


Mais ces garde-temps (des montres de poche à ce stade) étaient trop complexes et coûteux à produire en grande quantité, voire pas du tout. Ainsi, après le début des années 1800, des gens comme Breguet ont cessé de se soucier de fabriquer des montres avec des mouvements automatiques.

 

Plus tard vers 1920 on estime que c’est John Harwood, un réparateur de montres britannique qui créa la première montre-bracelet automatique disponible dans le commerce. À partir de là, les montres automatiques sont devenues la norme pour les montres haut de gamme.


Qui a inventé la montre mécanique ? 

Les premières montres datent de la fin du XVe siècle (environ 1480). On attribue pourtant souvent cette invention de la montre mécanique à un horloger de Nuremberg, Peter Hele ou Henlein vers 1510. 


Cette première montre mécanique ne pouvait mesurer que le passage des heures et ne pouvait être portée qu'au tour du cou ou fixée aux ceintures.


Comment entretenir une montre automatique ?

Les trois plus grands ennemis d'une montre automatique sont l'humidité, les chocs et le magnétisme. Alors que la plupart des mouvements modernes ont des composants résistants à ces trois facteurs, il est logiquement recommandé d’exposer votre tocante comme au golf ou si vous nagez. Car un choc soudain peut faire détériorer les composants du mouvement et entraîner un dysfonctionnement. 


Garder votre montre à proximité d'un champ magnétique puissant, tel que des amplificateurs de son, réduira également la précision de votre montre. 


Comme pour une voiture, la montre automatique aura besoin de nettoyages et de vidanges d'huile réguliers pour continuer à fonctionner efficacement. On conseille de la faire entretenir entre 2 et 7 ans de telle sorte qu’elle puisse conserver sa précision.


Les montres automatiques MARC TISSIER

Les montres automatiques hommes de la large collection MARC TISSIER sont un concentré de styles : vintage, moderne, casual… se declinant soit avec de magnifiques bracelets cuir ou bracelet acier et a l’influence parisienne qui plairont à tous. Vous n’avez que l’embarras du choix !


Petit budget, excellent rapport qualité prix, offrez-vous du luxe à petit prix. 


Elles sont de plus étanches et garanties 2 ans. Bénéficiez de la livraison internationale offerte ainsi que de 30 jours pour effectuer vos retours.


Découvrez nos nombreux modèles MARC TISSIER avec nos différents modèles pour homme tels le modèle ALMA ou ALESIA.




Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés



MARC Tissier watches